Normes franco-québécoises pour l’utilisation du nasomètre

L’Ordre félicite les orthophonistes Kati Abel, Ericka Beaudoin, Johanie Bouchard, Marie-Ève Caty, Miroslava Gesheva Dimova, Caroline Erdos, Sophie Lacour, Lisa Massaro, Andréanne Mayrand, Élisa-Maude McConnell, Annie Salois et Alla Sorokin pour leur travail sur les normes franco-québécoises pour l’utilisation du nasomètre.

Ce groupe d’orthophonistes, spécialisées dans l’évaluation et le traitement des troubles de résonance, provenant de différents établissements (Centre hospitalier Universitaire de Québec – Université Laval, Centre Hospitalier Universitaire Ste-Justine, Montreal Children’s Hospital et Département d’orthophonie de l’Université du Québec à Trois-Rivières) travaille présentement sur un projet de recherche visant à établir des normes franco-québécoises pour l’utilisation du nasomètre.

La première étape de leur projet consistait à développer des phrases standardisées en français québécois pour l’évaluation de la fonction vélopharyngée et ce, suivant les courants de la littérature internationale actuelle. Cette étape a fait l’objet d’une publication sous forme d’une affiche intitulée Standardization of a Protocol for the Assessment of Québécois French-Speaking Individuals with Velopharyngeal Dysfunction qui a été présenté au plus récent au congrès annuel de l’American Cleft Palate-Craniofacial Association (ACPA), en avril 2015, à Palm Springs en Californie.

Depuis la dernière année, ils ont obtenu une bourse de recherche du Conseil multidisciplinaire du CHU de Québec – Université Laval. Ils ont illustré des phrases par le service d’illustration médicale du CHU de Québec – Université Laval. Ils ont aussi obtenu l’approbation du projet aux Comités d’éthique de l’Université de Trois-Rivières et du CHU de Québec – Université Laval et l’étape préliminaire de normalisation (ex.: vérification du protocole d’évaluation auprès de 20 enfants) est présentement cours.