huit ordres

Dans une initiative de collaboration inédite, 8 ordres du domaine de la santé mentale et des relations humaines, dont l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec, ont présenté publiquement le 11 décembre dernier, les résultats d’une vaste démarche portant sur la perception des professionnels œuvrant en santé mentale dans le réseau de la santé et des services sociaux sur de la qualité et de l’accessibilité des services.

Il y a près de deux ans, ces ordres ont colligé ensemble les informations provenant de leur bureau du syndic, de l’inspection professionnelle et des affaires professionnelles afin d’identifier les problématiques auxquelles sont confrontés leurs professionnels dans leur pratique. À ce moment, de grands constats ont été tirés qui nécessitaient une validation auprès des professionnels eux-mêmes. C’est ainsi qu’entre mai et juin 2018, un vaste sondage interordre, orchestré par la firme SOM, a été envoyés aux professionnels et auquel les orthophonistes et audiologistes touchés ont participé. Vous trouverez l’analyse des résultats globaux de ce sondage qui ont été présentés à la ministre de la Santé et des Services sociaux, à son cabinet, de même qu’aux médias dans le document : Les enjeux prioritaires.

Les résultats plus spécifiques aux orthophonistes et aux audiologistes ne nous ont pas surpris. En effet, plusieurs des éléments ont été mis en lumière par nos membres, et ce, de façon encore plus précise lors de la Tournée du président dans chaque région du Québec. Par ailleurs, ils sont en concordance avec les résultats globaux ce qui signifie que les problématiques rencontrées en matière d’accessibilité et de qualité des services offerts sont généralisées à l’ensemble des 10 professions encadrées par les ordres.

Nous travaillons collectivement avec la ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, ainsi qu’avec son ministère, dans le but que des actions significatives soient posées pour redresser la barre et que soit reconnu à sa juste valeur le travail des professionnels dans son réseau. D’autre part, nous continuons d’interpeller les dirigeants des CISSS et CIUSSS pour que l’expertise des orthophonistes et des audiologistes soit jugée comme étant indispensable au bien-être de la population.

À l’approche de cette période de réjouissance, je tiens à vous souhaiter, collègues audiologistes et orthophonistes, un magnifique temps des Fêtes à la fois reposant et festif, entouré(e)s des personnes qui vous sont chères. Nous tournons la page d’une décennie et je vous souhaite que la prochaine soit à la hauteur de vos aspirations personnelles et professionnelles.

Pour retourner à l’infolettre, cliquez ici !