Le président et le directeur général : deux rôles distincts au service de l’organisation

Paul-André

En avril dernier, en marge de l’élection à la présidence, le Conseil d’administration (CA) de l’Ordre prenait la décision de séparer les fonctions de présidence et de direction générale modifiant ainsi la structure de gouvernance qui prévalait depuis les huit dernières années. En faisant le choix de séparer ce qui a trait à la sphère politique de la sphère administrative, le CA dote l’organisation d’une structure plus efficace et définie répondant aux règles de gouvernance actuelles et aux modifications anticipées du Code des professions. Sur le plan stratégique, cela me permet, en tant que président, de concentrer temps et énergies aux dossiers politiques et à mon rôle de porte-parole pour que nos professions soient mieux connues auprès du public et représentées de façon proactive plutôt que réactive.

Le processus de sélection étant terminé, j’ai le plaisir de vous annoncer la nomination de Madame Louise Chamberland  au poste de directrice générale de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec. Mme Chamberland possède une vaste expérience en tant que directrice générale dans les domaines de la culture et des communications. Membre du Barreau du Québec et possédant une maîtrise en administration des affaires, Mme Chamberland s’est démarquée par son authenticité, sa rigueur et ses hautes habiletés de communicatrice. Ses compétences sur les plans juridiques et stratégiques ainsi que son aptitude à mobiliser les équipes qu’elle a côtoyées seront un atout pour notre organisation.

L’entrée en fonction de Mme Chamberland aura lieu le 19 septembre prochain et la permanence s’active déjà à préparer son arrivée. L’arrimage entre les fonctions de présidence et de direction générale est la pierre angulaire d’une organisation qui choisit une telle structure. Les semaines suivantes seront consacrées en partie à cette tâche, mais je suis très enthousiaste à l’idée d’entreprendre cette démarche en sa compagnie. Je reste convaincu que sa riche expérience me permettra de réfléchir différemment aux enjeux qui touchent notre mission et je souhaite sincèrement que vous puissiez en voir les effets le plus rapidement possible.