Mois de l’ouïe et de la communication : prévention, sensibilisation et promotion

Paul-André - photo - Infolettre

Comme chaque année, mai revêt un caractère particulier pour les orthophonistes et les audiologistes puisque c’est le Mois de l’ouïe et de la communication. Pour chacun de nous, c’est une occasion supplémentaire de sensibiliser et de faire valoir, dans nos milieux et notre entourage, l’importance que joue la communication au quotidien comme levier pour la réussite et l’intégration sociale, scolaire et professionnelle de tous. Bien que cette communication soit omniprésente dans nos vies, il apparaît pourtant essentiel que la société se donne les moyens pour aider les personnes qui en sont privées. En tant que professionnel, c’est notre rôle, je dirais même notre devoir, de la promouvoir. Et, en ce sens, l’OOAQ fait les choses en grand cette année.

Lors de l’Assemblée générale annuelle 2017, nous avions annoncé qu’une campagne publicitaire serait créée et déployée en 2018. Au cours des prochains jours, vous verrez se concrétiser cette publicité. Elle sera tout d’abord présente sur les plateformes Web, dès le 7 mai. Et, à partir du 21 mai, elle sera diffusée pendant quatre semaines sur les chaînes TVA et Illico. Étant une première pour l’Ordre, les objectifs visent avant tout à sensibiliser la population québécoise aux impacts des troubles de la communication et à améliorer la compréhension du public quant au rôle et à la pratique de ces professionnels.

Au-delà de ce que l’Ordre peut faire, sachez que ce mois vous appartient. Ainsi, je vous invite à faire connaître vos initiatives dans vos milieux de travail et dans votre communauté. Que ce soit des conférences sur l’heure du midi, la remise de dépliants, le partage de contenu Facebook pertinent ou encore un appel à vos médias locaux, tous les moyens sont bons pour souligner cette occasion. Soyez actifs dans chacune de vos régions pour souligner l’importance de la communication. N’oublions jamais que sans elle, l’être humain est privé de liberté et de dignité.

Bon mois de mai !