Paul-André

L’année 2016 s’achève dans quelques semaines et ce moment propice à la réflexion, aux bilans et aux résolutions concorde avec mes 6 mois en poste à la présidence de l’OOAQ.

Il est donc approprié de faire un retour en arrière sur les actions menées durant les premiers mois de mon mandat et les réalisations récentes de l’équipe de l’OOAQ et de ses membres.

Le premier défi majeur est en voie d’être complété. En effet, à mon arrivée en poste, il était nécessaire de bâtir une nouvelle structure à la permanence de l’OOAQ permettant de mieux répondre aux attentes du public et de ses membres. La séparation des fonctions et l’arrivée en septembre d’une nouvelle directrice générale ont été le point de départ de cette restructuration. En collaboration avec cette dernière, des travaux ont été entrepris durant l’automne afin de bien évaluer nos besoins et les orientations que l’on souhaite donner à nos actions en tant qu’organisation. Un nouvel organigramme sera présenté sous peu. En attendant, mentionnons l’immense travail de l’équipe à la permanence qui, malgré des ressources humaines restreintes, a mis les bouchées doubles pour que nos obligations en lien avec la mission de l’Ordre se poursuivent normalement.

Par ailleurs, grâce à leur travail, je suis très fier de dire qu’aucun dossier politique n’a été mis de côté. C’est en soi un exploit que je dois aussi à tous les membres qui ont mis la main à la pâte et se sont impliqués de près ou de loin dans les dossiers. Sans votre implication, cette organisation ne pourrait jamais exercer son influence comme il se doit. Groupe de travail en dysphagie, mémoire sur la réussite éducative, mémoire sur le PL-98, mémoire sur l’éducation à la petite enfance, consultations et forum sur les meilleures pratiques en CHSLD, salons de l’autisme, de l’éducation, de la CNESST, signature de l’ARM Québec France; les six derniers mois ont été fort chargés. C’est exceptionnel me dit-on! Cela me donne de l’énergie pour 2017 puisqu’avec tout le personnel en place et l’implication, l’enthousiasme et le positivisme des membres orthophonistes et audiologistes, nous pourrons faire avancer nos positionnements.

Consultation du ministre de la Santé et des Services sociaux sur les meilleures pratiques en CHSLD et en soutien à domicile

Lundi dernier, l’OOAQ déposait une réponse à la consultation du ministre Gaétan Barrette en ce qui concerne les pratiques en CHSLD et le soutien à domicile. En marge du Forum auquel nous avons participé en novembre, le ministère nous interrogeait sur des enjeux très précis. Ce fut donc l’occasion pour l’Ordre de faire valoir le rôle essentiel des orthophonistes et des audiologistes envers cette population très vulnérable en ce qui concerne la communication, l’audition et la déglutition. À ce sujet, l’Ordre tient à remercier l’immense travail des chercheurs et cliniciens qui ont collaboré à l’écriture de ce document : Marie Julien, Guylaine LeDorze, Claire Croteau, Jean-Pierre Gagné, Linda Gagnon, Monique Bois, Sophie Chesneau-Faure et Laura Monetta. Tout un défi relevé en un court laps de temps. Ce document témoigne de la recherche clinique sur le sujet pendant plusieurs décennies. Au nom de tous les membres, merci.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter à tous, un temps des fêtes propice au repos, aux festivités, au partage et aux rapprochements, avec les personnes qui vous sont chères dans le réconfort de vos chaumières, boisson chaude à la main, enveloppés par la douceur du moment. Que 2017 s’amène sous le signe de la santé, du plaisir, et de l’accomplissement professionnel !