Paul-André

Le 8 mars dernier, le monde entier célébrait la Journée internationale de la femme. Cette journée revêt une signification toute particulière pour moi en tant que nouveau porte-parole de deux professions majoritairement féminines et élu grâce à votre confiance.

 

Les femmes ont joué un rôle central tout au long ma vie. Qu’elles soient mère, filles, cousines, épouse, collègues ou patronnes, elles m’ont porté, nourri, accompagné, appuyé et inspiré. Les femmes ont façonné la personne que je suis, elles ont forgé notre identité professionnelle et fait évoluer notre société par leur ténacité, leur audace et leur intelligence.

 

Il faut à tout prix, aujourd’hui plus que jamais, continuer de faire progresser les droits à l’égalité entre les hommes et les femmes encore malmenés en ce moment dans le monde du travail et le monde politique. Ainsi, je veux célébrer la contribution de toutes les orthophonistes et les audiologistes qui permettent, entre autres, à de nombreuses femmes de se faire entendre en leur redonnant la liberté et la dignité de communiquer leurs besoins, leurs désirs et leurs compétences. Quand je regarde mes filles, je fais le vœu qu’elles continuent de grandir en sachant qu’elles peuvent devenir tout ce qu’elles souhaitent, en assumant pleinement leurs droits aux mêmes aspirations que les hommes, dans le respect et l’égalité qu’elles méritent.