Message de la directrice de la qualité de la pratique

Inspection professionnelle

Considérant le contexte exceptionnel imposé par la pandémie, nous vous informons que les activités d’inspection doivent être adaptées ou reportées. En effet, plusieurs membres n’exercent pas leurs activités cliniques habituelles ou n’ont pas accès à leurs dossiers. Nous suivons l’évolution de la situation de près et vous informerons de la suite quand nous reprendrons.

Tenue de dossiers et responsabilités des professionnels en situation de crise

Il est important de rappeler que les membres sont toujours tenus de prendre des mesures justes et raisonnables pour respecter leurs obligations réglementaires et déontologiques, quel que soit le contexte dans lequel ils doivent travailler. Bien sûr, des ajustements peuvent être requis lors de situations exceptionnelles, le jugement professionnel demeure le guide dans ces situations. Par exemple, si vous devez transporter des dossiers hors établissement (support papier ou électronique), vous devez vérifier auprès de votre employeur s’il consent à cette pratique. Dans ce cas, vous devez vous assurer de transporter et garder ces dossiers de façon sécuritaire et confidentielle. Si vous n’avez pas accès à vos dossiers et que vous réalisez des activités à distance pour ou auprès de clients, vous devez garder une trace de ces activités en précisant que l’intervention s’est déroulée par télépratique. Il est possible de conserver ces notes de façon sécuritaire et de les transférer ultérieurement dans le dossier des clients.

Comme vous le savez, le Québec a un besoin criant de renfort dans ses différentes installations et plus spécifiquement en CHSLD. Certains employeurs du réseau procèdent à du délestage et réaffectent leur personnel dans d’autres milieux auprès d’une clientèle différente ou à des tâches inhabituelles. Par ailleurs, le premier ministre parle d’urgence nationale et sollicite les professionnels en mesure d’agir à venir prêter main-forte. Le code de déontologie ne doit pas être un obstacle vous empêchant d’agir. Bien sûr, vous n’avez pas toutes les compétences exigées, mais une courte formation et un soutien par un pair vous permettront de donner un coup de main, tout en respectant vos obligations.

Pour retourner à l’infolettre, cliquez ici !