Racisme et discrimination : formation d’un groupe de travail

Les dernières semaines ont été chargées en émotion. L’actualité a été marquée par des images de violence et de grands rassemblements, ainsi que par une prise de conscience mondiale sur le racisme et la discrimination. Un événement d’une grande brutalité nous a rappelé que nous devons, en tant que société, poursuivre nos efforts. Cela nous ramène toujours à nos propres agissements, nos propres préjugés. Cette introspection est nécessaire pour ne pas ignorer, pour se lever et pour agir.

L’OOAQ condamne toute forme de discrimination et de racisme, qu’ils soient systémiques ou non. Le Code des professions est d’ailleurs clair sur ce point (Art. 43 et 57) 1  .

Par ailleurs, les orthophonistes et audiologistes reconnaissent que la diversité est au cœur de la communication humaine. Ne pas en tenir compte revient à ignorer un besoin fondamental.

Bien que l’Ordre ait multiplié les actions en matière de sensibilisation à la discrimination au cours des dernières années et à la lumière de la mobilisation mondiale et de plusieurs d’entre vous, nous souhaitons maintenant aller plus loin. Nous voulons vous entendre sur cet enjeu de grande importance.

Dès septembre, un groupe de travail sera formé et aura pour mission de définir le meilleur véhicule de consultation. Avant tout, il est important pour nous de connaitre votre opinion, vos perceptions, vos suggestions ou encore vos expériences personnelles pour mettre en place des actions qui feront une différence. Ce groupe sera composé de 5 à 6 membres.

Au-delà, d’une prise de position, c’est dans les actions concrètes qu’on peut tenter d’enrayer ce fléau.

Si vous souhaitez participer, nous vous invitons à nous faire part de votre intérêt en envoyant un courriel à l’adresse [email protected]. Si plus de 6 personnes démontrent leur intérêt, nous procéderons par tirage au sort.

Certaines modalités restent encore à déterminer, mais je suis certain qu’ensemble nous saurons mettre en place des actions concrètes afin de sensibiliser et lutter contre la discrimination et le racisme.

Votre président,

Paul-André Gallant , M.P.O., orthophoniste

Notes :
1  Art. 43. Un ordre ne peut refuser de délivrer un permis ou un certificat de spécialiste ou d’accorder une autorisation spéciale pour des raisons de race, de couleur, de sexe, de religion, d’ascendance nationale ou d’origine sociale.

Art 57. Nul professionnel ne peut refuser de fournir des services à une personne pour des raisons de race, de couleur, de sexe, d’âge, de religion, d’ascendance nationale ou d’origine sociale de cette personne.

Pour retourner à l’infolettre, cliquez ici !